A la mémoire d’Henry Thorpe

Nous étions présents, le 6 Juin 2019, lors de la cérémonie à la mémoire du Caporal Chef Henry Thorpe, 7th Australian Infantry Battalion, tu es le 9 août 1918.

Son arrière, arrière petit-fils accompagné de son épouse et de ses quatre enfants avaient fait le voyage depuis Melbourne pour se recueillir sur la tombe du soldat.

Harry Thorpe (1886-1918), est né le 7 octobre 1886 à Lake Tyers Mission Station, dans l’état du Victoria, et est le quatrième enfant de William Thorpe, ouvrier agricole aborigène de la tribu des Brabuwooloong

Le 12 Février 1916, Thorpe s’est enrôlé dans la force impériale australienne à Sale. Il s’embarque pour le service outre-mer en avril et rejoint le 7e bataillon en France en juillet. Il a été blessé au combat à Pozières le 19 août et n’a rejoint son unité qu’en novembre. Promu caporal-chef en janvier 1917, il est de nouveau blessé à Bullecourt le 29 avril. Bien considéré de son unité, excellent footballeur et athlète, il a également été remarqué pour ses qualités d’éclaireur.

Les 4 et 5 octobre, Thorpe se distingua par son courage et son leadership lors d’opération, près d’Ypres, en Belgique. En repoussant l’ennemi dans les abris et les casemates, il a fait preuve d’initiative et de mépris de tout danger inspirant les hommes qu’il commandé . Il fut promus Caporal le 5 octobre. Il a également reçu la médaille militaire.

Le 9 août 1918, lors d’une avancée à Lihons Wood, au sud-ouest de Vauvillers, un brancardier le découvrit gisant une balle dans l’estomac. Il est décédé peu de temps après avoir été conduit à un poste de secours près de Bayonvillers et a été enterré au cimetière militaire de Heath, à Harbonnières.

Son ami William Rawlings, un autre aborigène qui avait remporté le M. M, a été tué au combat le même jour.

Free WordPress Themes, Free Android Games
ipsum ultricies leo elit. massa consequat. dolor.